Les différents systèmes de chauffage piscine

 

LES CHAUFFAGES

 

Le chauffage piscine est le meilleur moyen de prolonger les périodes de baignade : début du printemps ou de l’automne. Contrairement aux idées préconçues, à part l’investissement initial, chauffer sa piscine ne représente pas un coût excessif. La plupart du temps, le chauffage ne sert qu’en début et fin de saison. Une montée en température de confort de votre eau de piscine en début de saison est nécessaire, mais par la suite la météo estivale fait le reste. Vous pourrez également prolongée ce confort en fin de saison.

 

Les réchauffeurs électriques

Comme un convecteur électrique, le réchauffeur électrique pour piscine convertit l'énergie en chaleur à raison de un kw pour un. Il prend très peu de place et un confort de baignade maximal est assuré par un thermostat qui est destiné à réguler la température. Il trouve sa place dans le local technique. Il est installé sur la tuyauterie de refoulement ou le circuit de circulation.

Avantages :

L’appareil est d’une efficacité incroyable, l’investissement de départ est faible et l’utilisation est aisée.

Il prend très peu de place et un confort de baignade maximal est assuré par un thermostat qui est destiné à réguler la température.

Parmi tous les dispositifs de chauffage il est celui qui est le plus simple à installer

Inconvénients : Le coût d’utilisation (consommation électrique) est très élevé.

 

Les pompes à chaleur

Assistées par un fluide qui dégage lui-même de la chaleur lorsqu’il est compressé, la pompe à chaleur utilise l‘énergie renouvelable et gratuite contenue dans l’environnement : l’eau,  l’air ou l’énergie provenant du sol. Elle convertit ces énergies et les restitue à une température supérieure qu’elle transmet à l’eau de la piscine.

Pour le choix du système, plusieurs critères entrent en jeu tels que la source d’énergie utilisée. Elle utilise le plus souvent l’air extérieur qui est la plus économique à l’usage, mais néanmoins la moins performante.

Avantages : La pompe à chaleur permet donc de chauffer une piscine d’un assez grand volume pour un coût à l’usage relativement faible. Il est très simple de mettre les équipements de la pompe à chaleur en place car il s’installe à la périphérie du local technique. La durée de réchauffement de température est relativement correcte.

Précautions : Pendant l’hiver, à cause du gel, il est indispensable de faire hiverner sa pompe à chaleur. Et pour cela, il faut évidemment l’entretenir. Et pour les autres saisons, l’entretien ne demande pas grand-chose.

 

Les échangeurs sur chaudière

Il s’agit d’un dispositif qui a fait ses preuves et qui est grandement apprécié du fait de sa fiabilité. Vous pouvez utiliser votre chaudière déjà existante qui est au repos pendant la saison de baignade. Quelle que soit la chaudière utilisée, elle est faite pour fonctionner sur son circuit fermé, c'est grâce à l'échangeur qu'elle transférera les calories au circuit d'eau de piscine. Cet échangeur possède deux circuits hydrauliques : dans le circuit primaire, l’eau chaude de la chaudière fournit de la chaleur et dans le circuit secondaire, c’est l’eau de la piscine qui se réchauffe.

Avantages : Le système est facile à mettre en œuvre et la montée de la température est fulgurante et la consommation est faible.

Précautions : Attention, il est très important de prendre en compte la distance qui existe entre la chaudière et le local technique. Il faut savoir que c’est la chaleur de l’eau chaude de l’installation domestique qui est communiquée à celle de la piscine.

 

Les panneaux solaires

Comme son appellation l’indique, le chauffage solaire est un système qui offre la possibilité de chauffer l’eau de son bassin en ayant recours à l’énergie fournie par les rayons du soleil. Le matériel du chauffage solaire comprend des capteurs solaires installés sur le toit ou sur une autre structure située en hauteur pour optimiser l’interception des rayons du soleil. La pompe de la piscine fera circuler l’eau : de la piscine aux capteurs solaires et des capteurs solaires à la piscine

Avantages : La somme allouée à l’acquisition d’un chauffage solaire s’avère relativement modeste. Il n’en demeure toutefois pas moins qu’il se révèle être un excellent investissement étant donné que l’on n’aura pas à se préoccuper des dépenses occasionnées par l’achat de la source d’énergie. Le dispositif ne requiert pas une révision effectuée par un technicien chaque année. Les panneaux offrent une garantie de qualité d’au moins dix ans.

A noter : que ce système est idéal pour chauffer une grande quantité d’eau à basse température.

 

Les chauffe-eau solaires de type "tuyaux"

Il suffit d'étendre une certaine longueur de tuyaux de couleur noire sur un toit. Les tuyaux de plastique noir, étendus sur un toit fonctionnent, selon le même principe que les panneaux solaires. Ils transforment le rayonnement solaire en chaleur, laquelle est transférée par conduction à l'eau circulant à l'intérieur du tuyau.

Avantages : Peu onéreux à l’installation et pas de dépenses occasionnées par l’achat de la source d’énergie

Inconvénients : Malheureusement, même si ce système semble fonctionner à première vue, il est peu performant pour élever significativement la température de l’eau sans utiliser de grande longueur de tuyau.